Zoé DUBUS

Je m’inscris dans un mouvement d’art gestuel, figuratif, narratif, sonore. C’est une recherche sur l’être humain et ses tentatives de survie au sein de cette machine qui est l’univers. Avec les sculptures, les installations singulières et vivantes, et les travaux sur papier je cherche à créer des mécanismes absurdes d’où surgi rait la fragilité des êtres.

Il y a de la mort, les matériaux sont précaires, en décomposition. Il y a aussi de la vie, dans le mouvement des moteurs qui actionnent les machines, dans les éléments naturels. Nouvelles Technologies et Nature qui se débattent, et l’humain qui assiste.

Je veux raconter des histoires du domaine du fantastique pour toucher au réel et révéler un monde dystopique.