Veronica Mecchia

 

 

« Le désir de photographier a surgi en moi comme une exigence : celle de sauver les choses du temps qui passe, documenter un instant, une émotion en étant conscient que tout de suite après ils n’existeront plus. La photographie devient ainsi mémoire et reflet d'un monde disparu. »

 

Je suis née à Paris, de parents italiens et j’ai grandi à Milan.

Au lycée, quand j’ai vu une caméra reflex pour la première fois, j’en suis tombée amoureuse. J’ai commencé alors à prendre des photos avec l’appareil de mon père des années ‘70 que j’ai retrouvé dans une armoire.

Il y a plus de dix ans, je suis retournée vivre à Paris pour étudier l’art et aujourd’hui je me consacre uniquement à la photographie.  

 

+ d'infos par ici